AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 en prison, tout prend un sens différent (Laelia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Métier : Garagiste
Statut : Célibataire
Messages : 35
Points : 77
Date d'inscription : 17/07/2014

MessageSujet: en prison, tout prend un sens différent (Laelia)   Sam 19 Juil - 15:20


en prison, tout prend un sens différent


Une semaine. Sept jours que je vis un calvaire entre ses quatre murs, quatre murs entre lesquels j'ai été enfermé pour de mauvaises raisons. Mais quand on est un petit délinquant, bien connu des services de police, et qu'en plus on vit sur une île depuis toujours, une petite île où tout se sait, on est un des premiers accusés. Et alors quand en plus, celui qui a commit ce meurtre a le bras assez long pour trouver des preuves qui m'accablent, c'était inévitable que je finisse entre ses murs. Mon procès se passe dans deux semaines, ce qui signifie encore deux semaines à tenir ici. Deux semaines qui risquent d'être longues. Deux semaines avant que mon avocat ne réussisse à m'innocenter, ce qu'il fera, j'en suis persuadé. C'est un bon, payé par mon oncle qui ne manque franchement pas d'argent. Et puis de fausses preuves ça ne devrait pas être compliqué à contourner non ? Laissez moi le croire en tout cas.. Sinon je ne tiendrai jamais c'est sur. Certes j'ai eu l'habitude des commissariats, je les connais presque par coeur, allant jusqu'à connaitre la vie de nos chers policiers. Mais la cellule, la vraie cellule, celle de prison, on ne peut pas vraiment dire que ça soit mon élément.

Mais aujourd'hui est un jour différent. Aujourd'hui on vient me chercher parce que quelqu'un est là au parloir pour venir me voir. Ma mère ? Elle est déjà venu il y a trois jours mais ça ne m'étonnerait pas qu'elle revienne. Ca a été tellement dur pour elle à encaisser, elle a pleuré tout le long de la visite la dernière fois. Mais une chose me console : elle me croit, et ça vaut tout l'or du monde. Elle en veut à cette justice, elle maudit les juges et les policiers et elle n'attend qu'une chose : ma sortie. Ca sera donc surement elle que je vais voir derrière cette vitre. Mais ma surprise est encore plus grande quand j'arrive devant cette fameuse vitre et que j'y vois Lae. Elle est venue.. La dernière fois que je l'ai vu c'était le jour de mon incarcération, elle avait ce regard noir, ce regard triste mais noir. Comme déçu par moi. Ce regard qui m'a montré qu'elle doutait, qu'elle ne me croyait pas forcément innocent. Et je n'ai même pas eu le temps de lui parler. Je m'assois rapidement sur cette fichue chaise, attrape le téléphone qui me relie à elle et les mots sortent " Lae.. Ca m'fait plaisir de te voir ici.. Merci d'être venue " Que lui dire de plus en même temps ? " Tu vas bien ? C'est comment dehors ? Ca parle beaucoup j'imagine.. " Espérant qu"elle me réponde qu'elle me croit, qu'elle a confiance et qu'elle me défend. Mais je pense que là je rêve un peu trop.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Métier : styliste, je dessine et confectionne des vêtements que je vends dans ma boutique.
Statut : célibataire.
Messages : 48
Points : 114
Date d'inscription : 30/06/2014

MessageSujet: Re: en prison, tout prend un sens différent (Laelia)   Sam 19 Juil - 19:44

Mathys & Laelia ∞ en prison, tout prend un sens différent
There's nothing that I'd take back, but it's hard to say there's nothing I regret. Cause when I sing, you shout, I breathe out loud, you bleed, we crawl like animals, but when it's over, I'm still awake. A thousand silhouettes dancing on my chest, no matter where I sleep, you are haunting me
La prison. Un lieu qui me fait littéralement froid dans le dos et dans lequel j'ai toujours veillé à ne pas mettre les pieds. Et pourtant me voilà assise, en ce moment même, dans le parloir de la prison de l'île. Face à cette vitre, derrière laquelle une pièce lugubre et vide se voyait visitée par toutes sortes de personnes. Des meurtriers, des criminels, de simple dealers et même parfois, de pauvres innocents qui attendent que la vérité éclate enfin. À vrai dire, je me sens mal ici. Ce n'est pas un endroit qui met à l'aise mais surtout, je pense sans cesse à la personne que je viens voir ici. Et j'y pense depuis maintenant une semaine. Une semaine... si peu de temps et pourtant, c'était si long sans lui, à ne pas pouvoir lui parler pour avoir une explication aux événements passés. Trop long, lorsque des doutes vous bousille l'esprit. Mathys. MON Mathys. Celui avec qui j'ai grandi, avec qui j'ai fait mes premières bêtises. La seule et unique personne à avoir toujours été là pour moi sans jamais me juger hormis ma famille. Mon meilleur ami, mon confident... ma moitié. Il ne peut tout simplement pas être coupable. Pas lui ! C'est ce que je veux croire au plus profond de mon cœur et pourtant, beaucoup pensent le contraire. Ma mère me dirait de ne croire que ce que me dit mon cœur et ma raison, non pas les bruits qui courent. Est-ce si simple lorsque deux de vos amies jurent que l'homme que vous aimez est un meurtrier ?

Oui, je l'aime. De quelle façon ? Je n'en sais strictement mais, mes sentiments sont là, réels. Et cette histoire n'en est que plus douloureuse. Mon estomac est noué, j'angoisse. Les battements de mon cœur s'accélèrent sans que je ne puisse me calmer et mon pied bouge nerveusement. Alors que je patiente dans cette pièce si triste, je me demande quel sera l'accueil que me réserve mon ami d'enfance. Le regard noir que je lui ai lancé lors de son inculpation voulait tout dire sur ce que je pense et, peut-être m'en veut-il d'avoir des doutes sur sa culpabilité. Lorsqu'il entre enfin, je ne peux m'empêcher d'afficher un léger sourire, comme soulagée de constater qu'il est en forme. Et bien que les larmes veuillent à tout prix se faire une place sur mes joues, je saisie le téléphone et arrive à lui répondre. " Hey, je suis contente de te voir. " ces mots sont plus que sincères car, malgré tout, mon amour pour lui n'a pas disparu et je ne peux pas faire semblant de le détester. Si cette fichue vitre n'était pas là, en plein milieu, je lui aurais très certainement pris la main. Mais, mon visage s'assombrit quand il aborde le sujet. " Je ne vais pas te mentir, les avis divergent... " le regard baissé, je n'ose pas lui poser la question qui me turlupine depuis une semaine. Et pourtant, il va bien falloir que je la pose à un moment ou un autre... " Et toi, comment tu te sens ? " éviter le sujet n'est pas la solution, mais c'est déjà moins stressant. Je voulais tellement l'entendre dire qu'il est innocent, que cette histoire n'a rien à voir avec lui et que je dois lui faire confiance... Juste un mot de sa part, et je le croirai.
code by Silver Lungs


Dernière édition par Laelia F. Williams le Dim 20 Juil - 12:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Métier : Garagiste
Statut : Célibataire
Messages : 35
Points : 77
Date d'inscription : 17/07/2014

MessageSujet: Re: en prison, tout prend un sens différent (Laelia)   Sam 19 Juil - 21:17


en prison, tout prend un sens différent


Ce que les gens pensent de moi, je n'en ai jamais eu grand chose à faire, et ça depuis mon plus jeune âge, alors autant dire que ce n'est pas maintenant que ça va changé. Qu'ils doutent, tous autant qu'ils sont, qu'ils me voient meurtrier, criminel ou ce qu'ils veulent, tant que les personnes qui décideront de mon sort ne penseront pas ces idioties vraies. Et puis, après la petite phrase de Laelia, le reste n'a pas vraiment n'importe. Elle est contente de me voir, ça lui fait plaisir. Est-ce que je lui ai manqué ? Est-ce qu'elle a pensé à moi comme j'ai pensé à elle jour et nuit ? Est-ce qu'elle a eu ce besoin de me parler ? Je n'en sais rien mais le fait qu'elle soit contente de me voir me fait totalement oublier ce qu'il dit ensuite, je l'ignore totalement. Les avis divergent, ce qui veut quand même dire que certains me croient, je n'ai pas tout perdu. Mais elle, est-ce que je l'ai perdu ? Est-ce qu'elle me croit ? J'hoche simplement la tête quand elle me parle des gens, ne sachant pas trop quoi lui répondre. Et heureusement pour moi, elle enchaine en me demandant comment je vais.. Grande question. Que lui répondre ? Que je suis tellement au fond du trou que je me suis mis à écrire ma propre vie sur papier, ce que je  n'aurai surement jamais fait ? Que je  passe mes journées seul à tourner en rond, me demandant à quel lion je vais être mangé le soir ? Je ne veux pas lui mentir, mais je ne veux pas l'effrayer non plus. Lae, c'est Lae et je ne veux pas qu'elle se torture l'esprit en me sachant ici pendant encore deux semaines.

" Pas génial tu te doutes bien.. Des conneries j'en ai fait, je les ai toujours assumé mais là, de payer ici au fond de ce trou à rat pour quelque chose que je n'ai pas fait, ça me rend carrément fou " rétorquais je finalement, levant un peu la  voix sur la fin, sentant la colère qui monte en moi. Non il faut que je me calme, je ne veux pas qu'elle me voit comme ça. Ca fait une semaine que je ne l'ai pas vu, elle me manque terriblement et je ne veux pas qu'elle reparte d'ici en pleurs, sinon je peux être certain qu'elle ne reviendra pas. Mais je vois son regard se baisser, rejoindre ses mains posées sur la table. Elle a l'attitude d quelqu'un qui est gêné, de quelqu'un mal dans ses baskets, de quelqu'un qui veut dire quelque chose mais qui n'y arrive pas. Que pourrait-elle vouloir dire de si embêtant si ce n'est pas rapport à ma condamnation ? " Quoi ? Tu sais quelque chose ? "Son regard se relève pour croiser le mien. Par chance, je n'hérite pas d'un regard noir mais d'un regard plus doux, comme un regard de pitié, vous voyez le style. Et là je comprends. Comme un déclic dans ma tête. Et là par contre, c'est le mien de regard qui devient plus froid " Tu doutes c'est ça ? Tu te demandes si je suis à ma place ici ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Métier : styliste, je dessine et confectionne des vêtements que je vends dans ma boutique.
Statut : célibataire.
Messages : 48
Points : 114
Date d'inscription : 30/06/2014

MessageSujet: Re: en prison, tout prend un sens différent (Laelia)   Dim 20 Juil - 12:46

Mathys & Laelia ∞ en prison, tout prend un sens différent
There's nothing that I'd take back, but it's hard to say there's nothing I regret. Cause when I sing, you shout, I breathe out loud, you bleed, we crawl like animals, but when it's over, I'm still awake. A thousand silhouettes dancing on my chest, no matter where I sleep, you are haunting me
Lui demander comment est-ce qu'il va était totalement stupide. Évidemment que ce n'est pas la grande forme, et il y a fort à parier que peu de prisonniers se portent bien. À moins d'être un sombre psychopathe, peut-être. J'observe mon ami d'enfance sans pour autant plonger mon regard dans le sien. Est-ce qu'il est réellement ce que les gens pensent ? Mes amies ont-elles raison de me conseiller de me méfier ? Très franchement, j'ai bien du mal à y croire. Mathys est tellement important à mes yeux et je sais que c'est réciproque. Comment aurait-il pu faire une chose pareille ? Je n'arrive pas à comprendre. Oh, je lui fais confiance, ce n'est pas la question... mais j'ai également confiance en celles qui me disent que ce n'est pas un homme pour moi. Son arrestation, son absence soudaine sans que l'on puisse s'expliquer et les paroles des autres sont trop de choses à digérer pour ma petite personne. Ce fut une véritable claque que je me suis prise en pleine figure. J'ai peut-être l'air de ne pas être trop affectée par cette histoire et pourtant, voilà maintenant une semaine que je n'arrive pas à dormir tranquille. Au travail, je n'ai pas le choix que de sourire tout comme devant ma famille qui pense que je ne fréquente plus mon ami depuis déjà bien des années. Mais lorsque je suis seule à la maison, c'est le vide total. Est-ce que j'ai envie de pleurer de tristesse, ou de colère ? Bonne question. Tout ce que je sais, c'est qu'il hante mes pensées jour et nuit et que je suis dans le flou complet.

Alors qu'il me répond, je ne peux pas m'empêcher de lever des yeux pleins d'espoir vers lui. Payer pour quelque chose qu'il n'a pas fait ? Il est donc en train de dire qu'il est innocent ? Mon cœur bat la chamade, et je commence à espérer que mes doutes s'effacent au fil de la conversation. Mais c'était sans compter sur le fait qu'il me connaît comme sa poche. Mon estomac, qui allait mieux, recommence peu à peu à se nouer alors que le prisonnier me lance un regard noir. Il a compris. Et il est très certainement déçu qu'une personne le connaissant depuis si longtemps, ayant tout partagé avec lui, puisse penser qu'il est coupable de ce meurtre. Finalement, mes doutes ne sont pas prêts de s'envoler... mes espoirs quant à eux, si. " Écoute, je... tu me connais. Je tiens énormément à toi et tout ce que je souhaite c'est que tu sois innocent et que tu sortes rapidement d'ici. Mais tu as tellement changé... " les choses n'iront pas en s'améliorant, je ne le connaît que trop. Il va se braquer, c'est certain. Malheureusement, maintenant qu'il s'est mis en tête que je le pense coupable, il campera sur ses positions peu importe ce que je dirais. " J'ai confiance en toi, mais tu ne peux pas nier que tu es devenue une personne difficile. " mon regard n'est pas froid, au contraire, il laisse entrevoir ma tristesse à l'idée de perdre celui qui compte le plus à mes yeux. Mais je veux en avoir le cœur net. " Regarde moi dans les yeux, dis moi que tu es innocent et je te croirai. "
code by Silver Lungs


Dernière édition par Laelia F. Williams le Mar 22 Juil - 12:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Métier : Garagiste
Statut : Célibataire
Messages : 35
Points : 77
Date d'inscription : 17/07/2014

MessageSujet: Re: en prison, tout prend un sens différent (Laelia)   Dim 20 Juil - 15:29


en prison, tout prend un sens différent


Moi qui pensais que cette journée allait m'apporter toute la joie et le soutien qu'il me manque pour tenir ici encore presque deux semaines, je redescends très vite de mon nuage quand mes yeux croisent ceux de Laelia. Elle n'est pas là pour m'apporter son soutien, elle n'est pas là pour me dire qu'elle se battra pour moi comme ça se passe dans les films, elle est là pour se rendre compte de ses propres yeux que je suis coupable. Elle est là pour vraiment réaliser que je suis un criminel qui va pourrir en prison. Elle. Laelia. La seule en qui je croyais pouvoir avoir entière confiance mis à part ma famille. Cette même Laelia qui est là, assise, à éviter mon regard pour que je n'arrive pas à comprendre ce qu'elle pense. On se connait tellement, on a tout fait ensemble. En un simple regard ou en une petite mimique, chacun sait ce que l'autre pense et malgré ça elle doute ? Elle remet en cause toute notre amitié du coup, elle remet en cause tout ce qu'elle sait sur moi. Elle ne voit pas dans mes yeux que je suis sincère ? Je ne sais pas si c'est d la colère ou de la déception qui monte en moi mais ça fait clairement monter mon taux d'adrénaline qui plafonne dans les tours.

Et c'est quand elle ouvre enfin la bouche que mes doutes prennent réalité. Elle " souhaite " que je sois innocent mais elle doute, c'est clair et net. Elle ne le dit pas avec ce mot fort de sens parce qu'elle est très forte pour manier les mots que je sais clairement ce que tout ça veut dire. J'ai changé, je suis devenu une personne difficile. Son regard semble triste, comme déçu, comme si dans sa tête elle venait à l'enterrement de l'ancien amis qu'elle avait, comme si je n'étais plus le même homme. En apparence j'ai pu changé, face aux autres j'ai pu changé mais à l'intérieur je suis et resterai le même et je pensais qu'elle le savait mais apparemment non. Cette fille que j'aime plus que tout au monde me demande de la regarder dans les yeux et de lui dire que je suis innocent. Vous savez cette phrase qu'on demande aux coupables de dire parce qu'on compte sur leur honneteté et qu'on espère qu'ils avoueront leur faute en fixant leur proche. Elle me croit coupable, c'est encré dans sa tête. J'ai ma place derrière cette vitre, parce que je suis coupable, parce que je ne suis plus le même homme. " Sérieusement ? Tu me demandes ça ? Tu doutes à ce point là de moi ? Je croyais que tu me connaissais Lae.. " Un moment de silence, mon regard noir dans le sien, presque noyé de larmes. " Tu te rends compte de ce qu'on me reproche ? Tu me vois tuer un homme de sang froid ? " Elle ne répond pas, ce qui n'arrange rien à ma colère " En fait ouais c'est ça. J'ai tellement changé que t'en as carrément oublier le Mathys que tu connais et que tu me vois comme un meurtrier. Tu sais quoi ? Crois ce que tu veux, je ne pensais pas avoir à me justifier devant toi et je ne le ferai pas. Et puis.. Ne reviens pas ici, ça sert à rien d'avoir le soutien de personnes qu'on aime qui me croit coupable " Je lui sors mes tripes sur la table, mon coeur à découvert. Elle me fait mal, elle me blesse de l'intérieur avec ses mots venant d'une femme à qui j'aurai confié ma vie. Comment peut-elle me faire ça ? Je repose le téléphone à coté de moi, ne sachant pas si je veux entendre ses explications. Je reste là, assis face à elle, le regard noir, le regard déçu et méprisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Métier : styliste, je dessine et confectionne des vêtements que je vends dans ma boutique.
Statut : célibataire.
Messages : 48
Points : 114
Date d'inscription : 30/06/2014

MessageSujet: Re: en prison, tout prend un sens différent (Laelia)   Mar 22 Juil - 13:17

Mathys & Laelia ∞ en prison, tout prend un sens différent
There's nothing that I'd take back, but it's hard to say there's nothing I regret. Cause when I sing, you shout, I breathe out loud, you bleed, we crawl like animals, but when it's over, I'm still awake. A thousand silhouettes dancing on my chest, no matter where I sleep, you are haunting me
Autant être honnête avec moi-même, j'ai honte. Tellement honte de ce que je fais subir à celui qui est sûrement le meilleur ami que je n'ai jamais eu. Honte, parce que j'ose lui balancer en pleine figure que j'ai des doutes sur son innocence alors qu'il est derrière cette vitre, le moral à zéro et comptant sur moi pour lui apporter un peu de réconfort. Ça ne sera pas pour cette fois, et je me sens désolée. Désolée pour lui, pour moi... pour nous. Il a raison, je le connais comme ma poche et je n'aurais jamais dû douter de lui. Et pourtant, encore maintenant, mon cœur et ma raison se font la guerre pour savoir le quel des deux voit juste. L'idée de le décevoir me déchire de l'intérieur, j'ai pleinement conscience que je vais le perdre et que peu importe ce que je dirais, ça ne changera strictement rien. Mathys n'est pas le genre d'homme à encaisser les coups sans rien dire. Non, il fait savoir ce qu'il pense et quand il a une idée dans la tête, c'est difficile de lui faire changer d'avis. De toute manière, je ne suis plus en position de riposter. Je lui ai fait du mal, et je ne suis même pas sûre que ce soit juste. Mes doutes et mes craintes me font faire et dire n'importe quoi. Peut-être même que j'aurais mieux fait de ne pas venir, d'attendre simplement que la justice fasse son travail et que le verdict tombe. De cette manière, plus aucun doute n'aurait été possible.

Au final, c'est complètement stupide. Comment puis-je penser une chose pareille ? Lui et moi, c'est toute une histoire. On se connaît depuis bien avant que l'on sache marcher, il n'y a jamais eu aucun secret entre nous, pas même lorsqu'il a commencé à perdre les pédales et à tremper dans un milieu que je n'oserais jamais approcher. Il ne m'a jamais rien caché à ce propos et pourtant, il aurait pu. Pas une seule fois il ne m'a menti et pourtant, aujourd'hui, j'ose douter de son innocence. Comment aurait-il pu tuer un homme ? Ce n'est tellement pas son genre. Certes, ce n'est pas un homme vers lequel on conseille toutes les filles de se retourner, je dirais même que c'est bien le contraire ! Mais malgré tout, j'ai la chance d'être importante à ses yeux et de faire partie des personnes auxquelles il ne fera jamais de mal. Enfin... après cette conversation, ce ne sera peut-être plus qu'un lointain souvenir. Tout en l'écoutant parler, je vois notre amitié s'enfuir petit à petit. Mon cœur bat trop vite, mon estomac est complètement noué et mes jambes sont semblables à du coton. Tout s’amplifie quand je le vois déposer le téléphone et une chaleur étouffante m'envahie. Que vais-je faire ? Va-t-il s'en aller sans même me laisser une chance de m'expliquer ? Quelque part, ce serait peut-être la meilleure chose à faire. Je n'arrive pas à le lâcher du regard alors qu'une larme réussi finalement à couler le long de ma joue. J'articule alors les mots " Je t'aime " avant de déposer le téléphone à mon tour, prête à partir s'il ne me laisse pas une chance de lui parler.
code by Silver Lungs


Dernière édition par Laelia F. Williams le Dim 27 Juil - 16:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Métier : Garagiste
Statut : Célibataire
Messages : 35
Points : 77
Date d'inscription : 17/07/2014

MessageSujet: Re: en prison, tout prend un sens différent (Laelia)   Sam 26 Juil - 14:10


en prison, tout prend un sens différent



Elle m'aime. C'est la seule chose qui lui sort du coeur, la seule chose qu'elle arrive à me répondre. Je t'aime. Moi aussi je l'aime, surement comme je n'ai jamais aimé personne. Amour, amitié, famille, je ne sais pas vraiment dans quelle case je pourrais mettre Laelia, si ce n'est les trois en même temps, mais toujours est il qu'elle compte énormément pour moi. Laelia c'est à la fois mon âme soeur, l'amour de ma vie, ma meilleure amie et ma soeur. C'est tout pour moi. Quoi qu'il m'arrive, quoi que je ressente, je peux toujours me tourner vers elle, et je sais qu'elle endossera le rôle nécessaire. Sauf que là, je suis vraiment au fond de ce fichu trou, au sens propre comme au sens figuré et elle est incapable d'être là pour moi comme elle le devrait. Le pire c'est que je sens qu'elle s'en veut de me penser coupable, mais elle ne peut pas s'en empêcher. Son coeur lui dit qu'elle m'aime, mais sa raison reste au premier plan pour me mettre dans la catégorie coupable. Elle est convaincu de ma culpabilité. J'ai tué cet homme. Voilà comment ça marche dans sa tête, et c'est carrément insoutenable pour moi de penser à ça.

Je reste debout, face à elle, derrière cette vitre mais reprends le téléphone dans ma main. Je ne peux pas faire autrement. Vous connaissez son regard ? Surement pas aussi bien que moi, sinon vous saurez qu'on ne peut pas y résister. Les larmes aux yeux, le regard triste, ses mots touchants, Lae reste Lae et je ne peux pas l'ignorer ainsi, même si je lui en veux énormément. Je lui fais signe de la tête de récupérer le téléphone qu'elle vient de poser. Je veux lui parler mais mon regard ne s'est pas adouci, c'est toujours le même regard froid et brutal. " On est pas dans un film Lae. Joue pas à la fille sage qui se rebelle et qui aime un meurtrier. " Je laisse un petit temps mort, sans lacher son regard. " Moi, je t'aime, et jamais je ne douterai de toi. " repris je, en insistant bien sur le " moi ", histoire de lui faire comprendre le fond de ma pensée.  Je lis dans son regard de la peine, de la tristesse suite à ma phrase, tristesse que j'interprète d'une façon bien à moi. Je le vois dans le sens qu'elle est justement triste d'aimer quelqu'un comme moi, que ça soit en amour ou en amitié, et à vrai dire je ne me pose même pas la question à ce moment précis. Pris d'un moment de colère face à ce regard de chien battu, je tape un coup sur la vitre avec mon poing, faisant trembler cette dernière et sursauter la jolie brune qui se trouve de l'autre coté " Arrêtes putin ! Arrêtes de me regarder comme ça ! J'ai tué personne, tu le comprends ? "

_________________
† Ce qu'on appelle la belle et la bête
Ne vous demandez pas pourquoi les gens deviennent fous. Demandez-vous pourquoi ils ne le deviennent pas. Devant tout ce qu’on peut perdre en un jour, en un instant... Demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup...@ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Métier : styliste, je dessine et confectionne des vêtements que je vends dans ma boutique.
Statut : célibataire.
Messages : 48
Points : 114
Date d'inscription : 30/06/2014

MessageSujet: Re: en prison, tout prend un sens différent (Laelia)   Dim 27 Juil - 16:36

Mathys & Laelia ∞ en prison, tout prend un sens différent
There's nothing that I'd take back, but it's hard to say there's nothing I regret. Cause when I sing, you shout, I breathe out loud, you bleed, we crawl like animals, but when it's over, I'm still awake. A thousand silhouettes dancing on my chest, no matter where I sleep, you are haunting me
On n'est pas dans un film... malheureusement oui, ce qu'il dit est vrai mais j'avoue ne même pas savoir quoi répondre à cette remarque quand il me demande de reprendre le téléphone, tout comme lui. Moi qui étais soulagée - ou presque - de le voir m'adresser à nouveau la parole plutôt que de m'abandonner après cette dispute, je le suis soudainement moins quand je me prends ces paroles en pleine figure. Il est déçu, et je le comprends. Ses actes et ses dires deviennent difficiles à encaisser... surtout quand il sous-entend que je ne dois pas l'aimer tant que ça si j'arrive à douter de son innocence. Pourtant, j'ai parlé avec mon cœur et je ne pouvais pas être plus sincère. Autant l'admettre, j'aurais dû m'y attendre. Venir ici pour avoir des réponses à mes questions, quelle idiote ! Connaissant le tempérament de Mathys, c'était évident qu'il le prendrait mal et m'en voudrait profondément. Et à sa place, j'imagine que je ressentirais la même chose. Je me sens coupable. Comme si cette expérience n'était pas assez difficile, il fallait que j'en ajoute une couche pour l'enfoncer un peu plus... je n'avais pas le droit de faire une chose pareille et pourtant. Désormais, je regrette mais c'est impossible de revenir en arrière. Tant pis, avec de la chance, mes doutes seront éclaircis.

Mon regard ne change pas et je continue d'observer mon ami d'enfance avec ces yeux laissant entrevoir à la fois ma tristesse, ma crainte de le perdre et ma culpabilité. À ce moment précis, je ne sais toujours pas où je campe et j'aimerais disparaître six pieds sous terre. Mais je ne peux pas m'en aller. Je ne veux pas. Pas maintenant, alors que toutes les cartes sont sur la table. Néanmoins, le geste et les mots violent qui suivent me pousse à me poser des questions. Mais que peut-il bien lire dans mon regard qui le mette si en colère ? Je pensais pourtant qu'il pouvait lire en eux mieux que quiconque. Je viens de sursauter, Mathys me fait presque peur et je tente tant bien que mal de me calmer alors que mon cœur me donne l'impression de sortir de ma poitrine. Je respire un bon coup, essayant d'oublier le sentiment de panique qui vient de m'envahir, afin de réussir à lui répondre aussi calmement que possible. " Calme-toi, Mathys. Te montrer violent ne changera rien à la situation et je ne veux surtout pas qu'ils utilisent ce genre de raisons pour te garder plus longtemps au trou. " c'est sincère, je veux le voir sortir, libre. Tout comme je souhaite le croire innocent, ce dont je peux me persuader en pensant à cet ami que j'ai à mes côtés depuis toujours. C'est presque surréaliste que je puisse le croire capable de tuer un homme de sang-froid, même si ça pourrait très bien être de la légitime défense ou un meurtre involontaire. Non. Je n'ai pas le droit de penser ça, mais j'avoue que sa colère m'embrouille un peu l'esprit. Ne dit-on pas qu'il n'y a que la vérité qui fâche ? Non non non. Il ne me mentirait pas... je suis venue ici pour qu'il me dise la vérité, alors je dois le croire. " Si tu dis que tu n'as tué personne, je te crois. Mais pourquoi alors est-ce que c'est toi qui est ici ?! " voilà une autre question qui me turlupine. Dans quoi a-t-il bien pu tremper pour qu'on le mette dans ce merdier ? Ma question ne va pas arranger la situation, j'en suis consciente. Au contraire, il va certainement penser que c'est encore là une preuve que je doute de lui... mais aujourd'hui, j'ai l'impression de me trouver impuissante face à une situation qui m'échappe totalement.
code by Silver Lungs


Dernière édition par Laelia F. Williams le Dim 3 Aoû - 12:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Métier : Garagiste
Statut : Célibataire
Messages : 35
Points : 77
Date d'inscription : 17/07/2014

MessageSujet: Re: en prison, tout prend un sens différent (Laelia)   Sam 2 Aoû - 9:39


en prison, tout prend un sens différent


Comment voulez-vous que je me calme ? C'est tout simplement impossible. C'est comme demander à un chien en cage de rester calme quand son morceau de viande est de l'autre coté. Ou dans la catégorie moins barbare, demandez à un bébé dans son berceau d'arrêter de pleurer avec son doudou de l'autre coté. Si vous comprenez bien la comparaison, plus ou moins délicate, je suis juste intenable derrière cette vitre, d'autant plus que Lae est de l'autre coté et que je ne peux ni la toucher, ni la prendre dans mes bras. Et en plus elle rajoute le fait qu'elle doute de moi. C'est juste horrible. Moi qui suis colérique de base, je me demande encore comment je me retiens de hurler. Peut-être la fatigue qui m'en empêche. Autant dire que je dors que très peu ici, entre les cris des autres prisonniers et mes meninges qui ne  cessent de réfléchir, je n'ai pas vraiment l'occasion de me plonger dans un sommeil lourd. Je ne répond pas vraiment à ce qu'elle me dit, me contentant de baisser la tête et de prendre une bonne inspiration. Calme Mathys, calme. Elle me veut en dehors de ce trou à rat. Parce que je lui manque ou parce qu'elle sait que je souffre ici ? Elle me veut dans ses bras ou juste en dehors de cette prison qui n'est pas ma place ? Si tenté qu'elle y croit. Aucune idée, mais je veux la retrouver.

Le ton monte encore, alors que je lui explique par A+B que je n'ai pu tuer personne. Je veux qu'elle y croit. Pire, c'est totalement inconcevable pour moi qu'elle n'y croit pas. C'est ma Laelia, on ne fait qu'un. Elle doit y croire. Je ne vois pas d'autres moyens. Ca devrait être instinctif. Mon regard recroise le sien quand elle me dit qu'elle me croit. Et je peux voir dans ses yeux qu'elle est sincère. Si je lui dis, elle me croit, et ce qu'elle me dit, j'y crois aussi. Pas besoin d mentaliste pour faire les intermédiaires entre nous, on se comprend, on se connait par coeur. On ne peut déjà pas se mentir pour des bêtises de tous les jours alors comment voulez vous que je puisse lui mentir sur ça ? C'est impossible. Mais elle pose malgré tout la question fatidique, la question qui me tourne dans la tête depuis des jours, la question qui me hante. Pourquoi je suis là ? Qu'est-ce que je fais dans ce trou si je ne suis pas coupable ? Honteux, ou presque, je tente quand même de garder mon regard dans celui de Lae pour lui répondre. " J'ai pas toujours été très clean, tu le sais, et ça m'a rattrapé.. On s'est débrouillé pour que je sois au mauvais endroit au mauvais moment. Me demande pas qui c'est " on " parce que j'en sais rien.. Surement un mec avec qui j'ai eu des emmerdes mais y'en a tellement " Je sais, je sais, si je trainais moins dans des histoires comme ça, je me retrouverai pas au trou. Mais je me passe de leçons de morales, vraiment. " Je sais ce que tu penses mais ne le dis pas. J'ai vraiment pas besoin de ça. J'ai fait des conneries ok, mais j'ai rien à faire là. "

_________________
† Ce qu'on appelle la belle et la bête
Ne vous demandez pas pourquoi les gens deviennent fous. Demandez-vous pourquoi ils ne le deviennent pas. Devant tout ce qu’on peut perdre en un jour, en un instant... Demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup...@ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Métier : styliste, je dessine et confectionne des vêtements que je vends dans ma boutique.
Statut : célibataire.
Messages : 48
Points : 114
Date d'inscription : 30/06/2014

MessageSujet: Re: en prison, tout prend un sens différent (Laelia)   Dim 3 Aoû - 13:06

Mathys & Laelia ∞ en prison, tout prend un sens différent
There's nothing that I'd take back, but it's hard to say there's nothing I regret. Cause when I sing, you shout, I breathe out loud, you bleed, we crawl like animals, but when it's over, I'm still awake. A thousand silhouettes dancing on my chest, no matter where I sleep, you are haunting me
Ce que je peux être bête. Pointer mon nez ici en l'accusant d'un meurtre qu'il n'a pas commis alors que je devrais le soutenir, l'aider à affronter la prison la tête haute. Parce que oui, j'imagine que ce n'est pas simple tous les jours de payer pour quelqu'un d'autre. Surtout quand cela peut mettre en péril une vie entière. Un séjour en prison, d'autant plus en étant accusé de meurtre, reste dans le casier à vie et on ne peut pas dire que l'archipel Cook soit si grand que tout le monde n'est pas forcément au courant. Inutile de se leurrer, tout le monde le sait, et à sa sortie cela risque de lui jouer des tours. Évidemment, je ne lui souhaite pas et je compte bien faire tout ce que je peux pour l'aider. J'espère par dessus tout que son patron croit en son innocence, malgré ce que les autres disent. Certes, je ne suis pas la mieux placée pour donner des leçons à ce sujet puisque moi-même j'ai douté, ne sachant plus en qui je devais avoir confiance... mes amies, ou la personne la plus importante pour moi. Au final, quand on y réfléchis, la question ne se pose même pas. Et ce n'est pas dans le but de le calmer que j'ai affirmé le croire quand il me dit qu'il n'a tué personne. Non, c'est sincère. J'aurais dû m'en rendre compte plus tôt, mais jamais le Mathys que je connais n'aurait ôté la vie de la sorte.

Heureusement, on se connait assez pour ne pas avoir à se prouver que nos paroles sont sincères. Il nous suffit d'un regard, et l'on sait. L'homme duquel je suis séparée par cette stupide vitre sait que je ne mens pas, que je suis honteuse de ne pas l'avoir cru directement mais que désormais, je le soutiendrai quoi qu'il arrive jusqu'à ce qu'il sorte de ce trou. Pourtant, je ne peux pas m'empêcher de lui demander pour quelle raison est-ce qu'il se trouvait ici. Question bête, puisqu'il ne le sait probablement pas, mais je la pose un peu comme pour faire notre propre enquête. Peut-être se souviendra-t-il d'un détail, ou d'une personne qui ne l'appréciait pas du tout... quelque chose qui pourrait nous mettre sur une piste et qui, par la même occasion, lui permettrait de donner des éléments nouveaux à son avocat. Mais, j'imagine que c'est peine perdu. S'il n'a pas parlé avant, il y a très peu de chances qu'il parle maintenant. J'écoute attentivement sa réponse, et mes doutes sont confirmés. Dans ce milieu, on ne doit pas avoir beaucoup d'amis, ce n'est donc pas étonnant qu'il ne sache pas de qui il s'agit. " Je n'ai pas besoin de te faire la morale, Mathys. Tu es conscient que tu as fait des conneries, qu'est-ce que tu voudrais que je dise de plus ? Sans compter que tu payes pour quelque chose que tu n'as pas fait. C'est bien assez. " je soupire. J'aurais voulu lui tenir la main, le prendre dans mes bras... lui montrer qu'il n'est pas seul et que tout ira bien. " Ton innocence ne devrait pas tarder à être prouvée, j'imagine. Avec les progrès de la science, ils devraient pouvoir trouver un élément qui ne colle pas avec ta culpabilité. " ce qui est totalement vrai, après tout. Et de ce que je sais des analyses scientifiques, il ne suffit pas que d'une semaine pour avoir les résultats. Il va falloir prendre son mal en patience. " Il y a des jours où j'aimerais être flic. " j'ajoute, un sourire en coin, dans l'espoir de détendre un peu l'atmosphère.

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Métier : Garagiste
Statut : Célibataire
Messages : 35
Points : 77
Date d'inscription : 17/07/2014

MessageSujet: Re: en prison, tout prend un sens différent (Laelia)   Lun 4 Aoû - 19:59


en prison, tout prend un sens différent


Elle me croit, elle me comprend. Du moins elle essaye de comprendre la situation. J'ai l'impression qu'elle a réalisé ses paroles, et les répercutions qu'elles pouvaient avoir. Elle a du se rendre compte que si la situation avait été  inversé, elle n'aurait pas supporté que je doute d'elle. Mais je suis du genre tétu et rancunier, du genre susceptible et chiant. Du genre qui va se persuader qu'elle regrette juste de m'avoir touché, et pas d'avoir douté. Après tout, qu'est-ce qu'elle pense vraiment ? Elle essaye elle même de se convaincre de mon innocence ou elle y croit ? Si elle n'avait rien, je ne me serai jamais posé cette question, la réponse aurait été évidente, mais là je doute. Et elle ne peut pas m'en vouloir pour ça. Elle a douté, elle m'a fait douté. Pas de moi, mais d'elle. J'acquiesse simplement d la tête quand elle me dit qu'elle ne va pas me faire la morale. Je l'ai dis justement dans le sens qu'elle ne le fasse pas et croyez moi, c'est bien mieux pour tous les deux. Déjà qu'elle m'a mis les nerfs à vif, je pense que j'aurai très mal supporté ses reproches ou ses " je te l'avais dis ! ". Vous voyez le genre ? Enfin bon, elle continue en prenant un faux air de scientifique qui ne lui va pas pour me dire qu'avec tous ces progrès, il n'y a aucune chance que mon innocence ne soit pas prouvé. Elle n'est pas forcément crédible mais j'apprécie les efforts. Elle en fait déjà. Je m'en rends compte. J'esquisse un léger sourire, surement le premier et répond " Alors si madame la styliste le dit, c'est que ça doit être vrai. " lui montrant ainsi que je n'y crois pas vraiment mais que le geste me touche. Elle continue dans sa lancée en disant qu'il y a des jours où elle aimerait être flic. J'hoche la tête positivement, un air satisfait sur le visage comme pour lui dire " enfin tu t'en rends compte " et rétorque du tac au tac " Tu serais plus crédible, c'est clair. " Mais c'est le moment que choisis le gardien pour venir me chercher. Quinze minutes, ça passe vraiment trop vite. C'est vraiment trop peu. Moi qui pensais que cette entrevue allait me faire du bien, je pense maintenant que je vais encore plus ressentir le manque une fois sorti d'ici. Je l'ai vu, elle et son visage triste derrière cette vitre et j'ai encore plus besoin qu'avnt de la serrer contre moi. Et en plus de ça, je doute de tout. D'elle, de moi. De nous aussi. Je pose ma main sur la vitre, attendant la sienne, comme un signe de complicité, comme dans les films à l'eau de rose que j'ai toujours banni de mon répertoire. Et pourtant, dans ces moments là, croyez moi ou non, on a besoin de ce faux contact virtuel. " On se revoit vite.. Prends soin de toi Lae " et ce fut les derniers mots que je lui dis avant de rejoindre mes quatre murs, ne sachant pas si elle me croit innocent ou non, ne sachant pas si elle va revenir ou pas, ne sachant pas si elle a fait semblant de me comprendre pour ne pas croire ma colère ou si au contraire cette visite lui a ouvert les yeux. Je repars dans mon trou, encore plus perdu qu'avant, les neurones en plein chamboulement et le coeur retourné.

_________________
† Ce qu'on appelle la belle et la bête
Ne vous demandez pas pourquoi les gens deviennent fous. Demandez-vous pourquoi ils ne le deviennent pas. Devant tout ce qu’on peut perdre en un jour, en un instant... Demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup...@ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: en prison, tout prend un sens différent (Laelia)   

Revenir en haut Aller en bas
 

en prison, tout prend un sens différent (Laelia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: RAROTONGA :: Quartier Tane-