AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vehia + Who run the world ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Métier : Tatoueur
Statut : Libre comme l'air
Messages : 44
Points : 39
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Vehia + Who run the world ?   Jeu 5 Juin - 14:35


Vehia Lovelock
"Je voudrais déjà être roi."
 

A moi les îles Cook !  Je me présente, je m'appelle Vehia Lovelock ! Je suis né le 1er Août à Aitutaki, Îles Cook. Je suis aujourd'hui âgé de 25 ans ans, classe non ? Dans la vie de tous les jours je suis tatoueur .Un petit secret pour la route ; je suis touche à tout et présentement libre comme l'air. On me dit souvent que je ressemble à Marlon Teixeira, en plus sexy. Et pour finir, je fais partie du groupe Tough as a reptile, et j'en suis fier.



Que penses-tu de l'avancée technologique sur les îles ? : Je ne suis pas vraiment pour. Ok, c'est vrai que ça représente certains avantages et je ne suis pas forcément contre tout. Mais j'ai grandi dans la culture maori, celle qui a fondé cet endroit et je ne veux surtout pas qu'elle disparaisse. Et puis, ce n'est peut-être pas incroyable, mais c'est une culture riche et sans doute meilleur que cette nouvelle qui veut s'installer. Alors j'en pense que je n'en veux pas, pas beaucoup en tout cas.


Mes petites manies
Le plaisir charnel est ce que j'aime le plus au monde + Je ne suis pas bien si je suis privé de liberté, mais ça n'arrive jamais + J'ai peur des serpents, allez savoir pourquoi + Je me suis entraîné à tatoué sur mon petit-frère et ça se voit au nombre de tatouage qu'il a + J'ai déjà embrassé mon cousin sur la bouche, c'était pour tester + Je suis un fan inconditionnel du surf et des activités maoris en général + Je ne porte aucun tatouage parce que je ne veux pas cacher la moindre parcelle de ma peau, pour en faire profiter à tout le monde + Je ne suis en rien pudique et je me suis déjà retrouvé nu des tas de fois devant des gens + Je raffole des bains et de cette douce chaleur qu'ils apportent + Je ne supporte pas le refus, surtout si l'on me refuse pour une petite sauterie + Si je suis le plus bel homme qu'il existe, ma jumelle est la plus belle femme + Je parle en dormant et il m'arrive aussi de crier parfois apparemment.
Mon caractère unique
Oh ce n'est pas dur de me décrire, on pourrait le faire en quelques mots simplement. Ce que l'on peut retenir le plus, c'est que je suis libre et libertin. La liberté est quelque chose d'important à mes yeux et jamais je ne compte me laisser enchaîné par qui que ce soit ou quoi que ce soit. Si je suis esclave, je ne le suis que de la luxure. J'aime plus que tout le contact charnel d'un ébat passionné, que ce soit avec un homme ou une femme. Je le revendique, je couche à gauche et à droite, avec des gens différents chaque soir et ça me plait. J'aime trop la liberté pour m'attacher à une personne seulement. J'aime faire la fête aussi, plus que tout. D'ailleurs, c'est souvent que j'en lance moi-même. Je suis toujours partant pour une fête, toujours. Arrogant, je le suis énormément. J'aime même me surnommer le King, parce que je suis sûr d'être le roi de ces lieux en quelque sorte. Je suis aussi très affectif et tactile et tout le monde est mon ami. Il n'y a personne ou presque que je n'aime pas, parce que personne ne peut être si mauvais.



derrière l'écran
★  Pseudo/Prénom : Sushi/Thibaud. ★ Âge : 19 ans. ★ Fille ou Garçon ? : Boy. ★ Scénario ou PI ? : PI. ★ Double compte ou pas encore ? : Noah & Joseph. ★ Présence sur le forum : 5-6/7j. ★ Ou as-tu déniché le forum ? : Tu veux vraiment savoir où j'ai du chercher ?    ★ Un petit avis dessus ? : Je lui fais l'amour chaque soir. ★ Souhaites tu être parrainé? : Nan merci. ★ Un dernier mot pour la route ? :   .


fiche by snow sparrow.
crédits gifs & icon ;; tumblr & chester.


_________________


young and beautiful
✢ je suis libertine, je suis une catin

(c) ystananas

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Métier : Tatoueur
Statut : Libre comme l'air
Messages : 44
Points : 39
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Vehia + Who run the world ?   Jeu 5 Juin - 14:35


Welcome to my life

"Je vais faire dans la cour des grands, une entrée triomphale."
 


on ne change pas le passé

Les contractions avaient eu lieu, douloureuses et assez longues et j'avais perdu les eaux. Allongé dans le lit d'hôpital, entouré dans la salle d'accouchement, j'étais déjà essoufflé avant de mettre mon enfant au monde. Mon mari était à mes côtés, me tenant la main pour me rassurer. Je ne pouvais nier avoir peur, tout le monde avait peur pour son premier accouchement. " Il va falloir pousser maintenant Madame Lovelock. " Je n'avais pas vraiment envie, mais il le fallait. J'inspirais et je me mis à contracter chacun de mes muscles. Je poussais du plus fort que je pouvais tandis que la douleur me prenait l'entrejambe. Je devais le faire, il fallait que je le fasse. Mais c'était un effort énorme, surhumain. Je maudissais mon mari pour m'avoir rendu enceinte, je maudissais les médecins pour ce qu'ils me demandaient de faire. Les minutes passèrent et enfin, je pus expulser ce petit être de mon corps. " Félicitations, c'est une petite fille ! " Je souriais, comme je pouvais étant donné ma fatigue. Je repris mon souffle, me relaxant de cet événement passé. " Préparez-vous pour le deuxième maintenant. " Le deuxième ? Personne ne m'avait parlé d'un deuxième bébé. Oh non, j'étais trop crevée pour pouvoir mettre au monde un autre enfant maintenant. Comment est-ce que j'allais faire ? Heureusement, je n'ai pas eu le temps d'y réfléchir plus que je poussais à nouveau et que je souffrais à nouveau. Une souffrance nécessaire. Au bout de quelques minutes, on me présenta mon petit garçon et je me laissais emporté par la fatigue, entraîné par les bras de Morphée. A mon réveil, mon mari me sourit et me présenta mes deux enfants, des jumeaux. On décida ensemble de les appeler Halia et Vehia, en rapport à nos origines. J'avais mes deux merveilles du monde, une surprise inattendue mais bienvenue. Les jumeaux Lovelock étaient désormais de ce monde.

Je file dans la chambre de ma soeur. Elle m'attend avec un costume de danseuse hawaïenne et je ne peux m'empêcher de rigoler. " Mais on est pas hawaïens, on est maoris ! " Bon d'accord, moi aussi je confondais des fois, mais c'était à cause de mes dessins animés. Elle se vexe et me tape gentiment sur le torse pendant que je continue de rire. Elle croise les bras et prend une moue boudeuse et je roule des yeux. " Mais tu es très jolie comme ça ! " Elle me sourit. Ah, ce que c'est facile de les avoir les filles. Moi, je suis juste en short et torse nu. Elle prend position, je me met à côté d'elle et la musique traditionnelle se lance. Elle commence les mouvements de danse et je la suis comme je peux, ne les connaissant pas aussi bien qu'elle. La musique continue, nous continuons de danser et je trébuche sur un mouvement avant de soupirer " Je crois que la danse, c'est pas fait pour moi ! " Elle rigole et m'aide à me relever. " T'as qu'à demander des conseils à Vahine, elle est vachement douée pour ça. " Je préférais jouer avec elle et Kai quand on allait les voir plutôt que d'apprendre à danser. J'avais le temps en plus d'apprendre et puis ce n'était pas ce qui m'intéressait le plus dans la tradition maori. Du moment que ça concernait cette culture, ça plairait aux parents non ? Je trouverais bien, j'avais le temps. Ma soeur finit par me chasser de sa chambre parce qu'elle voulait s'entraîner toute seule ou je sais pas quoi. Moi j'allais enfiler un t-shirt pour aller voir les cousins. Peut-être que Kai serait un peu plus en forme aujourd'hui.

Le petit dernier était désormais dans la famille. Papa a eu peur, je crois qu'il y avait des complications. Enfin, j'ai pas compris. L'essentiel c'est que maman et le petit-frère sont là. C'est Halia et moi qui avons choisi son prénom : Liko. Il est trop mignon. Chaque fois que je vais le voir, il rigole et il me serre les doigts avec ses toutes petites mains. Il commence à marcher à quatre pattes, ça fait un petit moment qu'il est né après tout. Il nous court après parfois et c'est rigolo. Halia est devenue différente depuis qu'il est là et elle arrête pas de le surveiller. Elle y tient autant que moi. Les années passent et Liko devient un beau jeune homme. J'ai découvert ma passion, le tatouage. " Dis-moi Lili, tu voudrais être mon modèle pour m'entraîner aux tatouages ? " Il fronce les sourcils, plus pour la forme. Il déteste que je l'appelle comme ça, mais au final il s'y est habitué. Quoiqu'il en soit, il accepte. Ce sont des marques qu'il va garder à vie, mais il semble tellement confiant en moins. Au final, mes premiers jets n'auront pas été des succès, mais d'autres étaient bien plus beaux et j'ai fini par bien savoir faire grâce à lui. Ah mon cher petit-frère, qu'est-ce que je ne ferais pas pour lui ?

Ah, ça sent la transpiration là-dedans. En même temps, ça ne sent jamais bon dans le vestiaire des hommes. Je suis arrivé en retard, les autres sont déjà lavés et habillés. Tant mieux, la dernière fois, une partie de mon corps s'est éveillée alors qu'on était sous les douches et c'était assez gênant. Que voulez-vous, quand on est un adolescent de quatorze ans, on a les hormones en folie. Le dernier camarade de sport quitte le vestiaire avant que je ne retire mon boxer et que j'aille jusqu'à la douche. L'eau me fait du bien et je profite agréablement du jet qui coule sur ma peau. Je sors, humide et j'enfile ma serviette autour de ma taille. Je sursaute alors que j'aperçois mon professeur de sport en levant les yeux. " Désolé de t'avoir fait peur, je voulais parler d'un truc avec toi. " Je lui souris et alors que je m'approche de lui, il m'attrape par la nuque et me plaque contre un casier. Je ne comprends rien, mais je commence à avoir peur. " Coach, qu'est-ce que... " Ma serviette glisse le long de mes jambes et je sens son érection contre mes fesses. Il est encore habillé bien sûr. Mes yeux s'écarquillent tandis que je tremble de peur et je sens son souffle contre mon oreille. " Laisse-toi faire Vehia, ça ne fera pas mal comme ça... " De quoi ? Mais non, je ne voulais pas moi ! Pourtant, je commençais à me réveiller aussi. Il me faisait de l'effet. Je l'entendais retirer ses vêtements et avant de comprendre, je sentis l'intrusion de ses doigts. Un cri de surprise, de douleur et de plaisir s'échappa de mes lèvres. Au bout d'un moment, il remplaça ses doigts par sa virilité et mes cris se firent plus bruyants, tout comme la douleur. Et le plaisir aussi... Mais je n'y pensais pas trop. Quelques minutes s'écoulèrent jusqu'à ce qu'il termine et moi aussi. Il déposa un baiser dans ma nuque, se rhabilla et s'en alla en me précisant de ne le dire à personne. J'étais nu, j'avais mal et je me laissais tomber contre le sol. J'avais très mal oui et je venais tout juste d'être abusé, je m'en rendais compte. Pourtant... J'avais aimé ça. Je me sentais coupable, mais j'avais adoré. Ce ne fut que le début de ma vie de débauche et je crois que je peux remercier mon coach pour m'avoir fait découvrir le plaisir intense de la luxure.

Je me réveille, étirant mes bras endolori avant de sourire bêtement. Quelle nuit, comme chaque nuit à vrai dire. Je me souviens du chahut sur la plage, des boissons qui tournaient, des gens qui s'amusaient et puis... Je tournais le visage à ma droite pour apercevoir la jeune demoiselle dont je ne connaissais pas le nom, mais avec qui je venais de passer une excellente nuit. Enfin, c'était sans compter le jeune homme à ma gauche. Plus on est de fous et plus on ris pas vrai ? Je me retire des draps et marche jusqu'à la salle de bain, nu comme un ver. Je ne sais plus si je suis chez la fille ou le garçon. Ma mémoire me revient tandis que je vois tous les produits de beauté sur le lavabo. J'allume le robinet me passe de l'eau sur le visage avant de me recoiffer et d'aller chercher mes vêtements. Je sors de la maison sans un mot et file jusqu'à la plage. Aujourd'hui, pas de boulot. Bah oui, je ne vais pas ouvrir le salon de tatouage tout le temps quand même, pas un flemmard comme moi. En arrivant, je cours en profitant du sable chaud sous mes pieds avant de m'y allonger et de fermer les yeux. J'aime ma vie, je ne la changerais pour rien au monde. La liberté, c'est tout ce que je désire et gare à quiconque tentera de me la prendre. Je suis gentil, j'aime tout le monde et je suis très tactile, mais c'est bien une chose à laquelle il ne faut pas toucher sous peine de me voir violent. Alors voilà, je vis au jour le jour et je me sens bien. Si je devais avoir une peur, ce serait de me demander jusqu'à quand ça va durer. Jusqu'à quand je pourrais profiter comme ça ?




fiche by snow sparrow.
crédits gifs & icon ;; tumblr & chester.


_________________


young and beautiful
✢ je suis libertine, je suis une catin

(c) ystananas

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Vehia + Who run the world ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ADMINISTRATION :: Le coin de Boobies-