AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 quand le destin s'acharne + candy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Métier :
Messages : 20
Points : 38
Date d'inscription : 30/06/2014

MessageSujet: quand le destin s'acharne + candy   Dim 20 Juil - 10:11



cause all of me,
loves all of you
Tandis que le soleil pointe de nouveau le bout de son nez sur l'île, mon portable se met à sonner. Ce dernier affiche 6h30. Une nouvelle semaine commence. Comme chaque matin je me lève, puis me dirige vers la cuisine pour prendre mon petit déjeuner. J'en profite pour, par la même occasion, ouvrir les volets et voir que le beau temps est parmis nous, rien de tel pour me mettre en forme de bon matin. Je prends un bon petit quart d'heure pour déjeuner des tartines beurrées avec de la confiture, et boire mon café. Quand j'ai terminé, je vais tranquillement me doucher, car si certains se douchent la veille au soir pour éviter le bac à douche le lendemain matin, il n'en n'est pas de même pour moi. Je ne peux pas partir le matin sans avoir pris ma douche. De plus, cela fait du bien, et cela réveille. Je ne tarde pas dans la douche, puisqu'il faut que je sois à l'université à 8h00 puisque c'est l'heure à laquelle je donne mon premier cours de littérature. Maintenant que je suis enfin prêt, je quitte mon appartement pour me rendre à l'université.

Comme il n'est pas encore 8h00, je me rends dans la salle des professeurs, et c'est autour d'un second petit café que nous nous retrouvons mes collègues et moi, avant de débuter notre journée. Lors de notre discussion, la secrétaire vient nous prévenir que l'un de nos chèrs confrères a eu un accident de moto hier au soir, et que ce dernier est arrêté pendant un bon moment. Heureusement rien de grave, juste une ou deux fractures, et quelques égratignures. Toujours mieux qu'un traumatisme crânien, ou un coma. Etant lui-même professeur de littérature, la secrétaire me demande de la suivre, le directeur ayant besoin d'avoir un entretien avec moi-même. C'est alors que je jette mon gobelet vide dans la poubelle et que je suis cette dernière jusque dans le bureau de mon supérieur. « Monsieur Gladstone, prenez place s'il vous plaît » Je ne bronche pas, le salut à mon tour, et m'exécute. « Vous venez surement d'apprendre que Monsieur Hyndia a eu un accident de moto, et que ce dernier est arrêté pendant environ 2 à 3 mois minimum, j'aurai voulu savoir si vous pourriez, en plus de vos cours, assuré les sien ? » Bingo. Je m'attendais à une demande de ce genre. Evidemment, je n'allais pas dire non, plus d'heure je faisais, plus d'argent je gagnais. « Bien sûr, oui » « Puis-je avoir votre emploi du temps s'il vous plaît ? » J'attrape donc ce dernier dans mon sac, et lui tend. Mon supérieur, compare alors nos deux emplois du temps. « Hormis un cours, où vous enseigniez en même temps, il semblerait que vous puissiez assurés ses cours, est-ce donc possible ? » « Oui, il faudra juste que je vois avec les élèves pour savoir où ils en étaient de leur programme, ensuite je me baserai sur ce qu'ils ont fait pour poursuivre leur cours » « Je vous remercie, Monsieur Gladstone » L'heure est enfin arrivée. Je quitte alors le bureau pour aller faire mon premier cours.

A 10h00, alors que je n'étais pas censé avoir cours, je me retrouve à avoir la classe de mon collègue. Je regagne alors l'amphi dans lequel il enseigne son cours de littérature. Tandis que j'inscris mon prénom sur le tableau véléda, j'entends le brouhaha des élèves entrer dans la salle et me saluer tour à tour, j'en fais de même puis me retourne, quand tout à coup, mon regard se pose sur elle. Non, ce n'est pas possible. Le destin m'en veut, je ne vois que cette solution. Depuis que nous avons eu cette relation d'un soir, nous ne faisons que nous croiser, où que je sois, je la croise tout le temps. Sa en devient même perturbant. J'espère qu'elle n'a parlé de notre nuit à personne. Elle avait beau être plus jeune que moi, je ne pouvais m'empêcher de ressentir cette forte attirance pour elle, et Dieu seul sait combien elle peut m'agacer avec ses réactions de gamines. Et pourtant, je ne supporte pas la voir entourée de tous ces mecs immatures, qui ne demandent qu'une chose, l'avoir dans leur lit. Enfin, là je suis en cours, et je vais devoir me concentrer sur mon cours, et faire comme si de rien était. Je pense que ce premier cours va être sportif. Et le pire dans tout ça, c'est que je vais l'avoir avec moi pendant prêt de 6h par semaine, et ce pendant minimum 2/3 mois. Heureusement, je suis quelqu'un de très mystérieux, ainsi il est difficile pour quiconque de percevoir quoi que ce soit en moi, que ce soit mes sentiments, mes pensées, ainsi, sa serait plus facile pour moi de faire comme si de rien était. « Bonjour, je suis Mr Gladstone, peut être que certains me connaissent déjà. Mr Hyndia ayant quelques petits soucis ne pourra assurer vos cours pendant 2/3 mois, se sera donc à moi de vous enseigner la littérature » leur expliquais-je dans un premier temps. « Par contre quelqu'un d'entre vous pourrez me dire où vous en êtes en ce moment, pour que je vois un peu ce que vous faites » demandais-je gentiment, avant de passer devant mon bureau et de me caler devant ce dernier, pour regarder chacuns des étudiants. « Pensez à préciser votre prénom avant de prendre la parole, étant donné que je ne vous connais pas » ajoutais-je un léger sourire amusé se glissant sur mes lèvres.
FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

quand le destin s'acharne + candy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Lien] Mais pourquoi le destin s'acharne t'il sur moi?
» Quand le destin croit bien faire Joshua/ Quentin pg-13
» Quand la vie nous sépare (pour Jean-Charles)
» MAYBERRY Sarah
» [REQUETE] garder le wifi en continu meme quand telephone vérrouiller

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: AITUTAKI :: Quartier Horus :: Université-