AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mahana - Ia orana i maeva... Comment ça on parle pas tahitien ici ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Métier : Professeur de danse moderne
Statut : Célibataire
Messages : 22
Points : 25
Date d'inscription : 18/07/2014

MessageSujet: Mahana - Ia orana i maeva... Comment ça on parle pas tahitien ici ?!   Ven 18 Juil - 10:11


Mahana Vaea Molony
"Les grands danseurs ne sont pas grands à cause de leur technique, ils sont grands à cause de leur passion."
 

A moi les îles Cook !  Je me présente, je m'appelle Mahana Vaea Molony ! Je suis né(e) le 12 mai 1990 à Papeete, Polynésie Française. Je suis aujourd'hui âgé(e) de 24 ans, classe non ? Dans la vie de tous les jours je suis Professeur de danse moderne et danseuse professionelle. Un petit secret pour la route ; je suis Bisexuelle et présentement célibataire. On me dit souvent que je ressemble à Gemma Arterton, en plus sexy. Et pour finir, je fais partie du groupe like a fish in the sea, et j'en suis fier(e).



Que penses-tu de l'avancée technologique sur les îles ? : Vous savez c'est compliqué... J'ai vécu à Paris pendant cinq ans, alors j'ai pris goût à ce genre de choses. Aux transports en commun nombreux et rapides, aux malls gigantesques et à l'internet très rapide. Mais je suis née à Tahiti, j'ai grandis les pieds dans l'eau et le popotin sur le sable, je me suis inventée des vies par centaine à courir dans la montagne et à chasser des anguilles. Alors je ne sais pas trop. Je pense qu'il est dommage de détruire le patrimoine des îles Cook, mais que les habitants de ces dernières devraient peut-être faire preuve d'un peu d'ouverture d'esprit... Peut-être en essayant de mêler les deux ?


Mes petites manies
Déjà, vous devez savoir que je suis une danseuse. Je danse tout le temps. Le matin quand je me lève, je commence avec des étirements et quelques abdos pour garder la forme. C’est mon rituel du matin. Puis je danse toute la journée puisqu’à l’école, quand je n’ai pas cours, j’ai mon studio où je peux rester à faire mes chorégraphies pour mes spectacles et représentations. Je danse en soirées aussi et pendant mes shows. Je danse depuis tellement longtemps que je n’ai pas l’impression d’avoir déjà fais autre chose. Il m’arrive aussi de chanter, sous ma douche, parce que c’est vachement moins glorieux… Sinon, j’adore me maquiller, même si je ne peux pas vraiment le faire quotidiennement puisque ça ne sert à rien avant d’aller transpirer toute la journée. Mon truc préféré c’est le rouge à lèvres et l’eye-liner, je suis fan ! Je suis très coquette et adore jouer de ma féminité. Dans mon placard j’ai une collection pas possible de chaussures et de robes de soirées. Pourtant, je déteste aller chez le coiffeur, ce qui en soit est un peu paradoxal.
Je fume aussi. C’est mal je sais, mais je n’arrive pas à m’arrêter, même si j’aimerai bien, histoire d’avoir un peu plus de souffle. Si vous voulez vraiment tout savoir, j’adore la mer et la plage. Aussi bien pour me prélasser sur le sable chaud que pour nager au milieu des poissons. J’ai également une tendance folle à oublier de faire des trucs importants, ce n’est pas une maladie, mais c’est plutôt embêtant dans la vie de tous les jours. Je suis également très gourmande et j’adore tout particulièrement le chocolat.
J’ai un peu de mal avec le désordre, même si je ne suis pas une folle de ménage. J’adore lire, j’aime beaucoup tout ce qui est fantastique ou un peu à l’eau de rose, du genre Marc Levy, même si les gens ont tendance à rire de ce genre de choses. Je suis fan des dessins animés de Disney, surtout de la Belle et la Bête et d’Aladin. Chez moi beaucoup de meubles sont turquoises, comme mon canapé ou mes chaises de table. Je ne regarde jamais la télé.
Et si vous voulez tout savoir, j’aime beaucoup faire la fête et moyennement rentrer avec un inconnu dans mon lit. Oui, parce que je déteste l’amour.
Mon caractère unique
On me qualifie de battante. Je ne suis pas du genre à me laisser marcher sur les pieds. Et je vais de l’avant quoi qu’il advienne. Loin de m’apitoyer sur mon sort, je préfère au contraire laisser les gens parler et leur montrer qu’ils ont eu tord. Mais de point de mon caractère se détache aussi le fait que je suis plutôt têtue, et je peux être vraiment très agaçante si je décide que vous avez tord ou que j’ai le droit à quelque chose. Vous ne vous débarrasserez pas de moi aussi facilement. Ce qui ne fait pas de moi quelqu’un de méchant, bien au contraire, je suis plutôt douce derrière mes airs de femme fatale et si jamais vous arriviez à me faire tomber amoureuse par exemple, vous pouvez être sûr( e) que je m’occuperai de vous avez toute l’attention que vous méritez ! Pourtant, j’en suis désolée, mais me faire tomber dans vos filets ne risque pas d’être une partie de plaisir, j’ai été bien trop blessée par l’amour et le fait d’être attachée à quelqu’un. Ca ne risque pas de se reproduire de si tôt donc… Même si j’ai quand même envie de croire au prince charmant et à l’amour. Sinon, je suis assez fière de dire que j’ai plutôt confiance en moi et en ce que je fais, ce qui est assez nécessaire dans mon métier va-t-on dire… Ce qui ne m’empêche pas d’être un peu timide, pourtant sociable, j’ai parfois du mal à aborder les gens ou à prendre la parole en public si ce n’est pas pour mon travail. Quoi que ce trait de caractère s’efface légèrement avec le temps. Je suis également assez discrète, les gens me qualifient même de mystérieuse, je ne déballe pas ma vie à chaque étranger qui se présente et ne suis pas trop bavarde (sauf avec ceux que je connais vraiment). Et je suis même un peu farouche, difficile à approcher et il parait que cela se reflète dans ma danse, qualifiée de sauvage, d’animale. Après, je ne peux pas vraiment vous dire si cela est vrai, il est difficile de juger ses propres performances…



derrière l'écran
★  Pseudo/Prénom : Mahana/Camille ★ Âge : 19 ans. ★ Fille ou Garçon ? : Girl !★ Scénario ou PI ? : PI et c'est rare les amis, profitez-en ! ★ Double compte ou pas encore ? : Je suis seule dans ma tête. ★ Présence sur le forum : Je vais dire 5/7 pour pas me mouiller. ★ Ou as-tu déniché le forum ? : Meg m'a poussée ici (en fait je mens, elle me l'a juste montré de loin et j'ai accouru...) ★ Un petit avis dessus ? : Le contexte est trop bien ! ♥️ Et j'adore le design ! ★ Souhaites tu être parrainé? : Je ne crois pas. ★ Un dernier mot pour la route ? : Coeur, scoubidous et cocotiers !   


fiche by snow sparrow.
crédits gifs & icon ;; tumblr & chester.



Dernière édition par Mahana V. Molony le Sam 19 Juil - 5:16, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Métier : Professeur de danse moderne
Statut : Célibataire
Messages : 22
Points : 25
Date d'inscription : 18/07/2014

MessageSujet: Re: Mahana - Ia orana i maeva... Comment ça on parle pas tahitien ici ?!   Ven 18 Juil - 10:12


Welcome to my life

"We keep this love in a photograph "
 


on ne change pas le passé

Mahana veut dire soleil en tahitien, parce que oui, Mahana est née à Tahiti cette petite île du pacifique, entraînant avec elle un petit garçon, Moana, la mer, littéralement. Leurs parents, David, français et tahitien et Isabella, française et maori des îles Cook étaient heureux parents de jumeaux.

Si Mahana profita d’une enfance extraordinaire à Papara, au bord de mer, à deux pas de la végétation et non loin des vagues, elle peut en effet les remercier. Comment vous expliquer son enfance ? Mahana grandit dans la fierté de ses origines, aussi bien maori que française, elle n’avait pas honte d’apprendre à parler le reo maohi, à le danser, à surfer sur les vagues de cette île magnifique. Elle et son frère ont toujours eu ce dont-ils avaient besoin, sans en demander plus. Sans jamais réclamer quoi que ce soit. Leurs parents ne roulaient pas sur l’or, mais n’étaient pas à plaindre non plus. Jusqu’au jour où : « Maman, je veux danser ! » Alors oui, elle était déjà inscrite à un cours de ori tahiti, mais elle, elle voulait faire autre chose. Elle rêvait d’arabesque, de développés, de pirouettes, elle rêvait de jazz et de classique. Alors on l’inscrit, même si le coût était bien trop élevé part rapport à leurs moyens, même si la salle de danse était loin. Il y avait dans les yeux de cette petite brune de quatre ans, une détermination qui ne la quitterait jamais. Elle voulait danser, elle serait danseuse.

La petite fille devint adolescente, délaissant un peu la nature environnante pour s’intéresser un peu plus à la danse et à ce que cette dernière lui apportait. A l’école ses résultats étaient moyens en comparaison à ceux de son frère, bien meilleur qu’elle et plus décidé à réussir dans ce genre de choses. Pourtant assez différents, les deux n’en étaient pas moins très proches. En dehors des moments où elle partait danser, ils étaient souvent fourrés ensemble et ce même à l’école où ils avaient une bande ensemble. Avec l’adolescence et le lycée ils découvrirent également les joies d’avoirs des amourettes et de sortir en douce dans le dos des parents, bien que cela soit plus difficile lorsque l’on habite dans une ville où il n’y a strictement rien, si ce n’est une mairie et un gymnase…

Au passage en première, elle choisit d’aller en section littéraire, appréciant tout ce qui touchait de près ou de loin à l’art et étant parfaitement bilingue anglais-français grâce à leur mère qui avait passé une partie de sa vie dans les îles Cook. Elle apprécia particulièrement cette voie, voyant alors ses résultats augmenter considérablement, elle fini son lycée avec le baccalauréat mention bien, ce qui en soit était assez étonnant puisqu’elle n’avait jamais vraiment apprécié l’école. Elle ce qu’elle voulait c’était danser, mais vous avez bien dû comprendre non ?

Aussi, à peine fut-elle majeure, qu’elle s’envola pour Paris, après avoir travaillé tout l’été pour payer ses études. Quitter ses proches n’étaient pas facile, mais elle avait envie et elle y arriverait. Aussi elle intégra une école de danse dans la capitale française, cette ville magnifique de par sa culture riche et complète. Commence alors la vraie histoire. Car si Mahana avait destiné sa vie à la danse, elle ne pensait pas que quelqu’un comme elle viendrait tout chambouler.

Les heures de dur labeur s’enchaînaient, les courbatures se rajoutaient à celles de la veille et les cachets d’aspirines coulaient à flot. Les pieds recouverts de bandage, la jeune femme s’entraînait à cœur perdu dans le studio silencieux en attendant son professeur qui devait arriver d’ici peu. D’autres élèves s’échauffaient à côté d’elle et tous appréhendaient ce premier cours de jazz. Leur professeur était réputé pour avoir une méthode assez dure et compliquée malgré son jeune âge. Personne n’avait l’air de le connaître et pourtant lorsqu’il passa le seuil de la porte, les discussions cessèrent aussitôt. Toutes les filles ou presque le regardaient d’un air ravi et la majorité des garçons, plutôt tournés vers l’autre bord espéraient secrètement qu’il soit du même qu’eux. Mahana n’échappait pas à la chose. Elle avait cessé de danser, ne s’était pas pour autant assise et le regardait discrètement à travers le grand miroir de la salle. Les discussions reprirent peu à peu jusqu’à ce qu’il intime le silence pour se présenter. « Hello vous ! Donc moi c’est Anthony, je serai donc votre prof de modern-jazz pour les trois années à venir, autant dire que vous avez intérêt à m’apprécier. » Des rires nerveux répondirent à celui détendu du prof. Anthony. Mahana était loin de se douter qu’elle n’oublierait jamais ce prénom.

Sa première année passa sans vague. Elle était une bonne élève, trop élève au goût de ses professeurs qui l’auraient voulu plus relâchée, plus naturelle. Aussi, lorsqu’elle rentra à Tahiti pour les vacances, elle s’entraina profondément à créer son style à elle, sans chercher la perfection à tout prix. Pourtant sans vouloir se l’avouer, quelque chose la tracassait profondément. Quelqu’un lui manquait plus que le bon sens l’aurait voulu. Ses amies certes, mais son professeur de danse aux airs si mystérieux lui manquait également. De son sourire lorsqu’il expliquait ses mouvements, à ses mains posées sur son corps pour l’aider à améliorer son placement. Sans le dire, elle attendait impatiemment la rentrée de septembre pour pouvoir le revoir.

Il arriva devant la salle et le cœur de la jolie brune se sera lorsqu’elle le vit embrasser une autre jeune femme également professeur au sein de l’école. Les vacances avaient jouées leur rôle. Elle se dit alors qu’il fallait qu’elle cesse de fantasmer sur son prof, qui ne l’aimerait sûrement jamais. Et qui n’en avait de toute façon pas le droit.

Assise dans le foyer de l’école, là où les élèves se posaient pour boire un café ou se reposer entre les cours, elle écoutait de la musique imaginant de nouveaux pas sur la mélodie. Elle ne remarqua pas alors que quelqu’un avait prit place à côté d’elle. « Excuses-moi, Mahana. Dis-moi je peux te demander quelque chose ? » Elle retira brusquement ses écouteurs, surprise. Ne s’attendant certainement pas à ce qu’il lui parle ainsi en dehors des cours. Elle hocha de la tête, attendant ce qu’il avait à lui dire. « J’ai remarqué que tu venais de moins en moins à mes cours du soir, contrairement à l’année dernière. Il y a un problème ? » Devait-elle lui expliquer qu’elle cherchait à tout prix à le chasser de sa tête ? Non, mauvaise idée. Elle prit un sourire de circonstance. « Ah non pas du tout Anthony ! C’est juste que je voudrai travailler d’autres styles cette année et je n’ai pas les moyens de me payer autant de cours, c’est tout. Mais je t’aime beaucoup… Enfin, j’aime beaucoup tes cours. » Les joues empourprées, elle récupéra son sac de danse et se leva rapidement, prétextant un cours à venir pour pouvoir s’enfuir. Elle venait de faire une sacrée bourde…

Leur cours prenait fin, et l’on aurait pu croire que chaque élève tentait de battre l’autre à qui transpirerait le plus. Mahana n’était pas en reste, aussi attrapa-t-elle sa bouteille, avant de sortir de la salle pour prendre l’air. Elle était totalement ailleurs, la tête au cours qui venait de passer. Ils avaient travaillé les portés et leur prof l’avait prise elle comme modèle, aussi avait-elle passé le cours dans les bras d’Anthony pour montrer les portés aux autres. Ce dernier lui demanda d’ailleurs de rester. « Ce soir, y a une sorte de barbecue qui est organisée sur le bord de la Seine, tu voudrais m’accompagner ? » Décidant de prendre son courage à deux mains et attendant cette opportunité depuis un an, elle accepta.

Il avait quitté cette fille avec qui il était au début de l’année et rapidement, après deux trois rendez-vous, ils finirent par échanger un baiser. Ils ne savaient pas si oui ou non ils avaient le droit d’être ensemble. Tous deux adultes et âgés de seulement cinq ans de différence, là n’était pas le problème. Mais il restait son professeur, la représentation de l’autorité face à elle. Et pourtant, dès ce moment, ils ne se lâchèrent plus. Ils étaient amoureux, sans aucun doute. Mahana obtint son diplôme de professeur de danse et commença à participer à des castings pour rentrer sur un spectacle. Elle avait vingt et un an et se sentait invincible. Pendant deux ans, ils furent sur le même spectacle, parcourant les routes de France tout en vivant leur passion à fond. Leur amour aussi. Et puis la tournée s’arrêta. Les artistes changèrent et les castings reprirent de plus belle.

Elle se réveilla doucement, le sourire aux lèvres, heureuse de savoir qu’il était très certainement à ses côtés ou alors dans la cuisine entrain de déjeuner. Effectivement, il n’était pas dans leur lit. Elle se leva donc et c’est très peu habillée qu’elle rejoint la cuisine. Sauf qu’il n’était pas là non plus et seul un bout de papier l’attendait dans cette salle.
« Ma puce, je suis désolé de partir comme ça. Tu vas sûrement beaucoup m’en vouloir, mais j’ai été embauché pour une tournée à l’étranger. Je ne savais pas comment partir, alors voilà. J’espère que tu me pardonneras un jour. Je t’aime. »

Si les larmes ont cessées de couler, Mahana a pourtant quitté Paris. Rejoignant d’abord Tahiti, avant d’aller s’installer dans les îles d’origine de sa mère, désireuse de changer d’air. Son frère l’empêcha de partir seule et la suivit donc. Là-bas, elle trouva un poste de professeur de danse sur l’île de Nassau. Elle retrouve alors la joie de vivre sur une île, même si Paris lui manque. Et puis elle découvre la joie d'enseigner après ces années passée sur scène. En un an, elle réussit à s'intégrer plus ou moins à l'île. Ne penses plus constamment à son amant. Mais ce qu’elle ne savait pas c’est qu’un an après Anthony ne l’a pas oubliée et est bien décidé à la retrouver même si cela veut dire venir s’installer à l’autre bout du monde… Ce dont il n’est pas au courant c'est qu’elle ne veut plus entendre parler de lui et qu’elle ne désire plus tomber amoureuse. Jamais.




fiche by snow sparrow.
crédits gifs & icon ;; tumblr & chester.



Dernière édition par Mahana V. Molony le Sam 19 Juil - 10:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Métier : styliste, je dessine et confectionne des vêtements que je vends dans ma boutique.
Statut : célibataire.
Messages : 48
Points : 114
Date d'inscription : 30/06/2014

MessageSujet: Re: Mahana - Ia orana i maeva... Comment ça on parle pas tahitien ici ?!   Ven 18 Juil - 10:41

Bienvenue sur le forum ma jolie.  Bon courage pour ta fiche !

_________________
- it's where my demons hide -
I know these will all be stories someday. And our pictures will become old photographs. We'll all become somebody's mom or dad. But right now these moments are not stories. This is happening. I can see it. This one moment when you know you're not a sad story.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Métier : Professeure de danse Maori
Statut : Célibataire
Messages : 86
Points : 90
Date d'inscription : 01/06/2014

MessageSujet: Re: Mahana - Ia orana i maeva... Comment ça on parle pas tahitien ici ?!   Ven 18 Juil - 10:47

YOUUU !   Je suis trop contente de t'avoir ici toi !   
En plus avec Gemma, elle est canon !
On va se trouver des liens de fous pour faire des rps de fous!   
Bienvenue ici mon chou !   Bon courage avec ta fiche !
Et si t'as un soucis tu sais où me trouver!   

_________________
What do you want from me?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Métier : Professeur de danse moderne
Statut : Célibataire
Messages : 22
Points : 25
Date d'inscription : 18/07/2014

MessageSujet: Re: Mahana - Ia orana i maeva... Comment ça on parle pas tahitien ici ?!   Ven 18 Juil - 20:20

Merci vous deux !!
Kristin est trop jolie, j'adore !   
Merci ma belle ! Moi aussi je suis contente d'être là   
On va enfin pouvoir RP ensemble pour de vrai !! ♥️ Et si j'ai des questions promis je n'hésiterai pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Métier : Professeure de danse Maori
Statut : Célibataire
Messages : 86
Points : 90
Date d'inscription : 01/06/2014

MessageSujet: Re: Mahana - Ia orana i maeva... Comment ça on parle pas tahitien ici ?!   Ven 18 Juil - 20:33

Ohwii et j'ai vraiment hâte qu'on rp ensemble parce que j'adore tes rps!!     

_________________
What do you want from me?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Métier : Prostituée et étudiante en philosophie
Statut : Célibâtarde.
Messages : 282
Points : 378
Date d'inscription : 27/05/2014

MessageSujet: Re: Mahana - Ia orana i maeva... Comment ça on parle pas tahitien ici ?!   Sam 19 Juil - 10:42

TOIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
Je suis contente que Meg t'aies ramené . J'espère que tu te plairas ici . Si tu as un soucis n'hésite pas à harceler le staff . J'avais oublié Gemma . Une des femmes de ma vie . Nous faudra un lien  . Bon courage pour ta fiche

_________________
Disons que le futur reste à écrire...

Peut importe à quel point vous luttez... Vous tombez. Et c’est terrifiant... Si ce n’est qu’il y un bon coté à cette chute libre, c’est une chance que vous donnez à vos amis de vous rattraper ! ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Métier : Professeur de danse moderne
Statut : Célibataire
Messages : 22
Points : 25
Date d'inscription : 18/07/2014

MessageSujet: Re: Mahana - Ia orana i maeva... Comment ça on parle pas tahitien ici ?!   Sam 19 Juil - 10:54

Meg arrêtes, t'es trop chou !! =3 J'avais adoré notre RP dans la neige ! Maintenant on sera sur la plage ou dans une salle de danse    (En plus t'as toujours Crystal et ça c'est le bien !)

Oh mais c'est toi !!!!!!!!!!!!!!    Trop bien, j'avais pas compris !! ♥️
C'est aussi une des femmes de ma vie, attention !    En plus t'as Phoebe alors c'est sûr qu'il nous faudra un lien   

Et puis au passage, j'ai fini ma fiche !   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Métier : Prostituée et étudiante en philosophie
Statut : Célibâtarde.
Messages : 282
Points : 378
Date d'inscription : 27/05/2014

MessageSujet: Re: Mahana - Ia orana i maeva... Comment ça on parle pas tahitien ici ?!   Sam 19 Juil - 11:12

OMG pauvre Mahana . Je compatis . Mais si tu as besoin de réconfort, Maë peut te proposer ses services . Et sinon, oui c'est moi

Tu es donc maintenant officiellement validé .
Tu peux donc dès à présent te rendre sur les sujets de listing pour recenser ton compte, ton logement et ton métier et/ou tes études. Tu peux également faire un tour dans les annexes si ce n'est pas déjà fait. Lorsque tout ça est fait, tu n'as plus qu'à aller faire ta fiche de lien et demandez des liens aux autres membres. Si tu as besoin d'autres amis que ceux présents sur le forum, tu peux aller créer tes scénarios. N'oublie pas de les recenser lorsqu'ils sont terminés. Pour t'intégrer plus facilement, tu peux faire un tour dans la partie parrainage même si tu n'as pas demandé à être parrainer et dans le flood. Les jeux sont également là pour l'intégration. Aide nous à faire connaitre le forum en votant pour lui toutes les deux heures.
En espérant que tu t'amuseras bien parmi nous

_________________
Disons que le futur reste à écrire...

Peut importe à quel point vous luttez... Vous tombez. Et c’est terrifiant... Si ce n’est qu’il y un bon coté à cette chute libre, c’est une chance que vous donnez à vos amis de vous rattraper ! ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Mahana - Ia orana i maeva... Comment ça on parle pas tahitien ici ?!   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mahana - Ia orana i maeva... Comment ça on parle pas tahitien ici ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» comment decouper des cercles sans crafty?
» comment ecrire?
» comment faire du glacage avec du sirop
» COMMENT RECONNAITRE UN LOOSER ?
» Le japonais, comment ça marche ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: PERSONNAGE :: L'histoire de la vie :: Welcome to my life-